De la bonne utilisation des pochoirs en scrapbooking

Que vous soyez une scrapbookeuse débutante ou aguerrie, il est pour vous un accessoire incontournable, voire indispensable. Car le pochoir est bien le roi des loisirs créatifs de par la multiplicité des motifs qu’il offre. Suivez donc nos conseils pour découvrir tous les usages et possibilités de cet anodin accessoire, pourtant source d’une inspiration infinie

Le pochoir, à quoi ça sert au juste ?

Simple feuille rigide, le plus souvent en plastique, le pochoir se veut pourtant l’accessoire que tout amateur (trice) de scrapbooking doit avoir. Découpés de formes plus ou moins complexes, les pochoirs permettent donc de reproduire un motif à l’infini. En grand, en petit, par dix ou par mille, pour créer un fond de page ou pour customiser une feuille complète…Avec les pochoirs, la créativité n’a plus de limites !

 choix et utilisation des pochoirs

le choix de pochoir est grand : les fabricants proposent des pochoirs avec des formes et motifs différents

D’autant qu’aujourd’hui, les fabricants proposent des pochoirs aux motifs, formes, thèmes multiples, autour de la nature, des animaux, des formes géométriques, le pochoir alphabet avec différentes lettres ou des chiffres aux différentes typographies…Il serait bien rare que vous ne trouviez pas le pochoir qui corresponde à votre envie. Des pochoirs qui existent également en différentes tailles et formats.

Un pochoir n’est pas un mask !

Certes, la différence entre pochoir et mask est minime mais elle mérite d’être précisée pour toute scrapbookeuse qui se respecte ! Le pochoir est creux et on encre l’intérieur alors qu’on encrera l’extérieur du mask. Il est donc facile de réaliser ses propres masks à l’aide d’une perforatrice, un peu plus difficile de créer des pochoirs.

Comment utiliser le pochoir ?

Le plus important est de bien le positionner sur votre feuille et de solidement le fixer à l’aide d’un scotch double face repositionnable afin qu’il ne bouge pas. Certains pochoirs, très pratiques, sont autocollants.
Ensuite, le remplissage doit se faire de l’intérieur vers l’extérieur et quel que soit l’ustensile choisi, à fortiori le pinceau, il doit être tenu bien droit.
Bien attendre que le remplissage ait séché avant de retirer le pochoir. Et surtout nettoyer immédiatement votre pochoir pour pouvoir l’utiliser pour une nouvelle création.

Avec quoi utiliser les pochoirs ?

Vous avez les pochoirs, il vous faut désormais trouver comment les remplir pour coller au mieux aux couleurs et thèmes choisis pour votre création. Et là encore il y a pléthore de possibilités :

  • L’encre liquide : elle est idéale pour donner vie à toutes ses envies car elle permet de créer un remplissage très homogène. A tamponner sur le pochoir plus ou moins uniformément suivant l’effet souhaité à l’aide d’un tampon. A défaut de tampons en mousse, on peut utiliser de petites éponges ou des pinceaux, entre autres pour les parties les plus fines.
  • L’encre en spray : les scrapbookeuses parlent de pschitt. Il faut un petit coup de main pour utiliser ces encres en spray. Veuillez à tenir le spray assez loin de la feuille, à avoir le geste léger sous peine de « gros pâtés ». Ces encres existent en version pailletée, mate ou brillante.
  • La peinture acrylique : deux avantages à utiliser la peinture acrylique : l’éclat des couleurs et la rapidité de séchage. Une pointe de peinture sur un pinceau et on tapote doucement.
  • La peinture dimensionnelle : pour créer des dies en 3D de toutes les couleurs
  • La craie et le pastel : ils donnent un effet doux et satiné à toutes les créations. On les applique avec un simple pinceau un peu épais, ou alors un coton tige.
  • Le stylo feutre : à utiliser uniquement pour les petits textes et tracer des lettres.

Pour plus d’effet, on peut mélanger les couleurs pour le remplissage. Quant à l’irrégularité calculée, elle peut créer des effets de lumière.

Pour des variations créatives de tous styles, du romantique au design, du graphique au chic, le pochoir se plie à toutes vos envies. Profitez-en.